J.O. de Sotchi, la poussière sous le tapis

samsung-sotchi
Logo des J.O. Sotchi 2014.
© http:///www.phonandroid.com

Bon, puisqu’il faut aborder la question et que ça fait partie de l’actualité, lançons-nous. On pourrait écrire des dizaines de pages sur ces Jeux Olympiques et sur les polémiques qui enflent autour d’eux. Petit résumé.

La Russie a mis le paquet, il faut le dire ! Elle part de loin, c’est vrai, la ville de Sotchi ne possédait quasiment aucune installation il y a seulement dix ans. Il a donc fallu sortir le porte-monnaie qui va bien. Et là, notre cher Vladimir Poutine a sorti 36 milliards d’euros (et est d’ailleurs soupçonné d’en avoir pris une partie) ! Comme ça, on a du mal à se faire une idée mais pour vous aider, c’est plus que l’argent dépensé pour les 21 derniers J.O. d’hiver et c’est plus que pour les J.O. d’été de Pékin. Pas mal. La Russie veut impressionner et redorer son blason. Et oui, ce sont ses premiers J.O. d’hiver et les seuls J.O. qu’elle a organisés sont ceux d’été de Moscou en 1980, pleine Guerre Froide.

On le sait, les Jeux Olympiques mettent en avant le sport et je vous annonce en direct live que la France n’a pas encore de médaille et que le podium est constitué de la Norvège, suivi par les Etats Unis et le Canada. Mais, on le sait tous, cet événement mondial est souvent empêtrés dans des affaires politiques (les atteintes au Droits de l’Homme pour ceux de Pékin pour ne citer qu’eux). Et à Sotchi, on ne déroge pas à la règle ! Détaillons.

La Russie n’est pas réputée pour son côté très démocratique avec une presse contrôlée et un gouvernement un peu trop autoritaire, c’est pas un scoop. Quelques mois avant l’ouverture des J.O., Vladimir a cru bon d’instaurer des lois anti-propagande homosexuelle,  autant dire des lois anti-gays. Et l’on voit se développer en Russie, des lynchages d’homos, lesbiennes ou gays, piégés via les réseaux sociaux, qui se font tabasser et humilier devant une caméra. Les charmants homophobes s’empressent de diffuser ça sur la toile. Une honte. Je vous laisse chercher les vidéos par vous même, j’en ai visionné moi-même : écœurant, immonde (pire que ce qu’on peut imaginer), intolérable mais impuni en 2014. Cette homophobie grandissante en Russie fait scandale dans le monde et de nombreux sportifs homos se sont posés la question de venir ou pas. Poutine leur a répondu en affirmant qu’ils pouvaient du moment qu’ils ne touchent pas aux enfants. Hilarant.

Pour faire bref, des J.O. tendus ! Je vous invite à soutenir les LGBT en Russie sur Twitter notamment en affichant un badge sur votre photo de profil via ce lien : twb.ly/1ix2cHL.

Que dire de plus ? Je vous suggère de visionner les épisodes du Petit Journal de cette semaine qui traitaient avec Martin Weill en envoyé spécial des déboires de Sotchi. On découvre des décharges à ciel ouvert au cœur d’un parc national protégé, des personnes mises à la rue pour construire les stades et un maire qui n’en a strictement rien à secouer. Et je tiens à ajouter que les journalistes présents sur place sont dans des conditions peu luxueuses (eau du robinet jaune, radiateur monté à trois mètres du sol, …). Allez voir sur Twitter, effarant !

Je sais, le tableau que je présente n’est pas reluisant mais il faut dire aussi que c’est important de connaître la face cachée de ces manifestations sportives qui semblent merveilleuses. Esprit critique quand tu nous tiens…

Je finirai avec une note positive, une cérémonie d’ouverture presque parfaite avec (proud to be French) un passage d’un morceau Daft Punk et un spectacle impressionnant. A noter, tout de même (je ne peux pas m’en empêcher) qu’un des anneaux olympiques ne s’est pas ouvert au début de la cérémonie…

il-veut-aller-voir-les-jo-il-tente-de-detourner-un-avion
Un anneau refuse de s’ouvrir pendant la cérémonie.
© http:///www.ouest-france.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *