« Game of Thrones »: Violence, sexe et stratégie, recette d’une success-story

SÉRIES – Elle a fait exploser les compteurs depuis plusieurs années et sa production relève plus du blockbuster que de la série, l’épopée « Game of Thrones » est revenue depuis maintenant deux semaines sur HBO et la ferveur des fans est au rendez-vous. 6 millions d’euros par épisode, la mise est conséquente. Mais quels sont les profils des fans ? Comment une série a-t-elle pu faire écho chez tant de téléspectateurs ? Quelques éléments de réponse…

 

Des thématiques variées pour un jeu d’échec géant

Violence, sexe, sentiments, stratégie, quelles que soient les affinités, beaucoup se retrouvent en Game of Thrones

On aime House of Cards pour les stratégies et coups bas politiques, Desperate Housewives pour les aléas sentimentaux de ses héroïnes et Elementary pour le suspense mais avec Game of Thrones, il y en a pour tout le monde. Ni féminine, ni masculine, cette série a su se trouver une portée universelle et toucher un public varié, bien qu’assez jeune.

Il n’y a pas de profil atypique du Game of Thrones addict, il y en a une multitude. Ainsi, chaque saison a son petit plus et certains événements mettent tout le monde d’accord en alliant suspense, sentiments et stratégies (dédicace aux cruelles Noces Pourpres de la fin de saison 3).

 

Une communication et un suspense à toute épreuve

Petit hashtag-emoji personnalisé sur Twitter et des teasers alléchants quelques semaines avant la diffusion, tout est fait pour susciter l’intérêt des fans. Chaque année, à la même époque les réseaux sociaux s’enflamment et on peut dire que la surprise est encore au rendez-vous avec la peut-être-mais-peut-être-pas-mort de Jon Snow. Alors mort ou vivant ? La réponse risque fort d’en chambouler plus d’un ce soir aux US et demain en France. Tension à son paroxysme et épisode sanglant, la twittosphère va encore être prise au dépourvu et des réactions en pagaille sont à attendre.

 

Cette saison sera-t-elle à la hauteur des attentes grandissantes des fans ? Vous attendez-vous à perdre vos personnages préférés ? Si non, il va falloir parce que de nombreuses morts sont à attendre comme chaque année.

Plus que 8 épisodes, au rythme d’un par semaine, le tempo est lancé, l’électricité est palpable…

 

Crédit photo: HBO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *